menu

Pour le diagnostic et le suivi d'entorse de cheville, genou, poignet, doigts, luxation, claquage, déchirure, arrachement, contusion, tendinite, consultez votre médecin du sport!

Si la grosse traumatologie (poly traumatisme, grosse fracture..) relève des services d'urgences, la "petite traumatologie" survenant ou non sur les terrains de sport relève le plus souvent de la médecine ambulatoire. Trois grands types de lésions aiguës :

  • Les accidents arthro-ligamentaires : entorse de cheville, genou, poignet, doigts, luxation de rotule, acromio-claviculaire....
  • Les accidents musculo-tendineux : claquage, déchirure, arrachement, contusion, rupture du tendon d'Achille...
  • Les pathologies osseuses traumatiques ou chroniques

Cette "petite traumatologie" est souvent négligée par le patient et le médecin ou traitée par des moyens démesurés (plâtre). Pourtant notamment chez le sportif, cette pathologie nécessite un diagnostic précis (après un examen clinique soigneux et des examens complémentaires rapidement disponibles) et un traitement fonctionnel adapté, gage de la reprise rapide des activités ou de la fonctionnalité quotidienne en toute sécurité.

 

Les lésions mécaniques de l'appareil locomoteur:

Les douleurs de la colonne vertébrale (lombalgies et sciatiques, dorsalgies, torticolis, cervicalgies et névralgies cervico-brachiales). Rarement graves mais volontiers très invalidantes, les affections rachidiennes nécessitent une prise en charge adéquate basée à la fois sur l'obtention rapide de l'antalgie et l'apprentissage du juste mouvement. Celui-ci préviendra de manière durable toute récidive. Un programme détaillé et personnalisé ainsi que des bases sur l'hygiène rachidienne doivent être délivrés. Les pathologies de surcharge (tendinite, ténosynovite, bursite, fasciite plantaire,...) nécessitent, le plus souvent, non seulement du repos et un traitement antalgique mais également une rééducation visant la correction du geste causal. L'arthrose, en particulier au niveau des hanches, genoux, épaules, mains et rachis. Cette pathologie dégénérative apparaît lorsque la couche protectrice des os, le cartilage, commence à s'user. La douleur est le premier symptôme, la raideur (perte de mobilité), le deuxième. Les traitements de kinésithérapie aident à maintenir la souplesse de ces articulations et à renforcer la tonicité des muscles qui les entourent. Les douleurs et déformations des pieds (podologie fonctionnelle statique et dynamique). Consultation commune possible avec le podologue M. Gillet Grégory.

 

Le suivi des opérés :

Dans le décours d'une intervention chirurgicale (prothèse de hanche et de genou, ligamentoplastie, cure d'hernie discale,..), il est nécessaire de suivre un traitement de rééducation-réadaptation. Le but étant la récupération de la fonction et des activités " normales ", mais surtout l'apprentissage d'un comportement adapté de façon à réduire au maximum tout risque de récidive.

 

La viscosupplémentation

Des injections, au sein de l'articulation arthrosique, d'acide hyaluronique(substance naturellement présente dans les articulations) peuvent être envisagées en cas de mauvaise réponse au traitement médicamenteux. Le principe de ce traitement est d'augmenter la viscosité du liquide articulaire de manière à mieux amortir les chocs générés par les mouvements et à diminuer les frottements entre les surfaces cartilagineuses. Le traitement consiste en 3 injections réalisées à une semaine d'intervalle. On observe une diminution des douleurs rapidement au bout de deux à trois semaines. Ces injections sont très bien tolérées et le seul effet désagréable peut être une sensation douloureuse , de courte durée, localisée à l'endroit d'injection.

 

Qu'est ce que la Mésothérapie ?

Ce sont des injections locales de médicaments, faites à travers la peau, très superficielles et peu douloureuses. Ces injections peuvent être intra-épidermiques, intradermiques superficielles ou profondes (entre 1 et 13 mm). • Avec des aiguilles de 4 à 13 mm de longueur • A l'aide de matériel à usage unique : technique "manuelle" avec seringue et aiguille ou technique "assistée" avec l'aide d'un injecteur électronique.

 

Que met-on dans les seringues ?

Toujours des produits utilisés en Médecine Générale, disponibles en Pharmacie mais en injections multiples et en très faible quantité : décontracturants, antioedémateux, anti-inflammatoires, vasodilatateurs, calcitonines, poly vitamines, etc. Jamais de cortisone.

 

Est-ce dangereux pour la santé ?

Toutes les précautions d'antisepsie sont systématiquement prises. Aucun risque d'hépatite virale et d'HIV. Les effets secondaires sont peu fréquents et le plus souvent bénins.

 

Que peut-elle soigner ?

• Les douleurs de l'arthrose, le "mal de dos", les douleurs rhumatismales. • Les névralgies, les céphalées et migraines. • Les troubles de la circulation sanguine (jambes lourdes). • Les traumatismes sportifs (entorses, tendinites, élongations, contractures). • Les troubles dermatologiques (chute de cheveux, cicatrices fibreuses).

 

Qui soigne t'elle ?

• Tout le monde à priori. • Les enfants. • Les adultes. • Les personnes âgées, notamment celles qui utilisent beaucoup de médicaments, qui veulent et peuvent essayer une autre voie d'administration des médicaments.

 

Indications | Douleur

-Traumatologie du sport tendinopathies entorses contractures, élongations, claquages periostites périméniscites ostéochondroses fractures de fatigue algodystrophie -Rhumatologie conflit sous acromiaux pathologies arthrosiques maladie de Dupuytren syndrome du canal carpien maladie de Morton -Pathologies rachidiennes lumbago, torticolis, dorsalgo NCB, sciatalgies, cruralgies lombalgies communes cervicalgies communes dorsalgies communes Indications | Médecine Générale Quelques pathologies de Médecine Générale pourront bénéficier en complément du traitement médical de référence d'un traitement par mésothérapie à visée antalgique: migraines, céphalées vertiges insuffisance veineuse colopathies fonctionnelles Indications | Dermatologie alopécie cicatrices fibreuses

Praticiens

Dr KADOU Raymond

Health and Care Medical Center - Kraainem

Avenue de Wezembeek, 106 – 1950 Kraainem
02/688.18.00info@hcmc.be
(Bruxelles à 2 pas de Stockel Woluwe Wezembeek Oppem
accès rapide depuis l’ OTAN)

Health and Care Medical Center - Boitsfort

Dries, 53 – 1170 Watermael-Boitsfort
02/880.18.01info@hcmc.be
(Bruxelles à 2 pas d’Ixelles av Louise Uccle Auderghem Etterbeek
très accessible depuis la commission européenne)

Health and Care Medical Center - Evere

Avenue Cicéron 191140 Evere
02/880.38.00info@hcmc.be
(Proche de l'OTAN - Woluwe - E411)

Retrouvez-nous

Choisissez votre langue

© 2016 HCMC. Tous droits réservés.
Designed By Butterfly Effect

Search